Double exploration. Jean-Jacques Rullier & Alexandra David-Neel

par Cairn Centre Art dans news

DOUBLE  EXPLORATION

Jean-Jacques Rullier & Alexandra David-Neel

Exposition du 13 Juillet au 22 Septembre 2019

Vernissage le 12 Juillet, à 18h

 

« J’ai employé tous les moyens de locomotion chemin de fers; bateaux, avions, cheval, chameau, éléphant, mais j’ai surtout marché, j’ai été à pied, sac au dos de la chine à l’Inde à travers le Tibet. J’ai contemplé beaucoup de pays et en même temps j’ai examiné les paysages mentaux, aussi divers que les paysages physiques que représentent les conceptions philosophiques sociales et religieuses de l’esprit humain. Cette double exploration a occupé toute ma vie et continuera, je l’espère, à l’occuper jusqu’à mon dernier jour ».
Alexandra David-Neel

 

 

À l’occasion de l’anniversaire des cinquante ans de la mort d’Alexandra David-Neel et de l’ouverture du Musée-Maison qui lui a été consacrée à Digne-les-Bains, le CAIRN centre d’art a invité l’artiste Jean-Jacques Rullier à explorer les archives de l’écrivaine orientaliste, léguées à la ville après sa mort en 1969.

Sensible à l’expérience physique de la marche, Jean-Jacques Rullier a étudié la riche collection de cartes et de notes qui orientaient l’exploratrice pendant ses itinérances, notamment au Tibet. Lui-même marcheur et explorateur, il a aussi traversé les régions proches de l’Inde et de l’Himalaya qu’on retrouve dans ses dessins où il convoque des symboles et une iconographie propres à ces territoires.

L’exposition proposera un parcours à travers les manuscrits, les cartes dessinées, les livres et les objets issus des archives de la Maison Alexandra David-Neel, des documents provenant de la Bibliothèque Nationale de France, de la Bibliothèque du Musée du Quai Branly (Paris), de la Médiathèque de Digne-les-Bains ainsi que des œuvres anciennes issues d’une collection privée.

Cet ensemble entrera en dialogue avec les oeuvres de l’artiste afin de mettre en résonance l’expérience physique de la marche et les itinéraires plus intérieurs et spirituels liés aux systèmes de croyances des régions visitées.

L’artiste nous propose de découvrir un parcours interrogeant la notion de cartographies; progressant depuis des cartes de lieux physiques jusqu’à des schémas rendant compte de perceptions immatérielles. On traversera ainsi des espaces et des lieux géographiques appréhendés de plus en plus précisément, des notions philosophiques et cosmogoniques, jusqu’aux représentations des corps subtils et énergétiques, tout particulièrement approfondis dans la culture orientale et tibétaine, centres d’explorations privilégiés d’Alexandra David-Neel.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre du projet Des marches, démarches, porté par le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, une manifestation qui propose de réunir, autour d’une dynamique commune, de nombreux acteurs culturels, associatifs ou éducatifs installés sur le territoire régional. Plus d’infos: https://www.fracpaca.org/des-marches-demarches-presentation

 

Jean-Jacques Rullier, La promenade dans les montagnes, 2014. Encre et crayons de couleurs sur papier, Scan. Fotimprim.

 

Jean-Jacques Rullier (1962, Bourg-Saint-Maurice) vit et travaille à Paris. Fasciné par le vertige du fragment et par la tentation encyclopédiste, attiré par le voyage comme espace d’expériences privilégié, ses périples donnent naissance à des séries de photos, de dessins et d’installations qui trouvent leur aboutissement sous la forme d’éditions et de livres d’artistes. Son goût pour les lieux-frontières le porte dans des recherches où se rencontrent anthropologie, enquête scientifique, cartographie, récit de voyageur et rêverie poétique.

Sur le même sujet