Da gadjo, Alessandro Quaranta présente son projet

par Cairn Centre Art dans evenements

Alessandro Quaranta, La sparizione dell’Arrivore, 2005,
extrait vidéo 

Alessandro Quaranta

Da Gadjo

Au musée Gassendi

Présentation au public, 3 mars à 16 h 30 

[entrée gratuite, 1er dimanche du mois]

 

Alessandro Quaranta actuellement en résidence au CAIRN, montre son travail vidéo au musée Gassendi, à Digne-les-Bains, à l’occasion de l’exposition « vincent chez vous » du 23 janvier au 10 mars 2019.

Pour le projet Da gadjo, l’artiste est allé à la rencontre de familles roms, groupe ethnique qui plus qu’aucun autre, est communément perçu comme inassimilable. Résultat d’une fréquentation assidue d’un campement à la périphérie de Turin, le projet intitulé Da gadjo évoque le terme avec lequel les Roms désignent celui qui ne l’est pas, l’étranger.

En tant qu’étranger, Alessandro Quaranta choisit d’entrer dans le camp, de filmer le mode de vie de ses habitants en respectant les codes d’accueil et en faisant connaissance peu à peu pendant une année. La première vidéo Kames te pijas kafa ? (Tu veux un café ?) (2003) montre les gestes d’une femme préparant le café rituel d’hospitalité avec les moyens rudimentaires du campement, révélant à la fois l’intimité et la précarité de sa vie. La deuxième vidéo, La sparizione dell’Arrivore (2005), filmée par cinq caméras pendant une année entière, révèle les métamorphoses du campement au gré des saisons en fonction des dynamiques relationnelles entre les habitants, mais aussi les mouvements des baraques jusqu’à leur entière disparition, imposée par l’administration locale.

 

Alessandro Quaranta, KAMES TE PIJAS KAFA? (Tu veux un café’?), 2003, extrait de la vidéo

L’artiste présentera son projet lors d’une rencontre publique gratuite qui se tiendra pendant le premier dimanche du mois, le 3 mars 2019.

Dans le sillage de l’œuvre de Van Gogh, sur l’invitation du Musée Gassendi et du CAIRN centre d’art, l’artiste Alessandra Quaranta ira à la rencontre des Tsiganes de Digne à travers des entretiens abordant la mémoire des personnes et des lieux, au mois d’avril 2019.