A venir au CAIRN en 2019 !

par Cairn Centre Art dans Non classé

Le CAIRN ré-ouvre ses portes le 6 Avril 2019 !

3 expositions vous attendent au CAIRN en 2019 !

 

 

 

Printemps

Exposition Avril – Juin

Lara Almarcegui

 

Lara Almarcegui, 55ème Biennale de Venise, Pavillon Espagne, 2013

En résidence à Digne-les-Bains, après plusieurs sessions de repérage, l’artiste espagnole tourne son attention vers le site de réaménagement de la Bléone, la rivière qui traverse la ville. Son projet réinvestit le chantier en cours qui vise à rétablir l’état originel de la rivière suite aux interventions massives accomplies dans les dernières années pour orienter le cours d’eau. Son projet questionne l’impact de l’intervention humaine dans l’évolution de l’environnement.

-Vernissage le 5 Avril à 18h-

 

 

Eté

Exposition Juillet – Septembre

Jean-Jacques Rullier

 

Jean-Jacques Rullier, pélerinage aux grottes sacrées, crayons de couleurs.

Le CAIRN centre d’art propose d’explorer la carte comme une œuvre issue de l’expérience physique de la marche par les dessins de l’artiste Jean Jacques Rullier, qui retrace les parcours faits lors de pérégrinations à pied en Himalaya et en Inde. Ses parcours, physiques et spirituels, évoquent des symbologies et des iconographies propres aux territoires explorés. Les dessins seront mis en relation avec les cartes d’Alexandra David Neel, exploratrice orientaliste, dont la maison et les archives ont été légués à la ville de Digne-les-Bains. Cette exposition s’inscrit dans le projet «Marches, démarches» porté par le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

 

Automne

Exposition Septembre – Novembre

Alessandro Quaranta

Soglie, image de la video HD couleur, son, 16:9, 18 minutes, édition de 4 exemplaires.

En résidence au CAIRN pendant plusieurs semaines, Alessandro a arpenté différents sites de la Réserve Géologique de Haute Provence en se promenant entre forêts, sentiers et villages. Il se met à l’écoute d’une mémoire sonore imprégnée dans les montagnes. L’immersion dans l’espace et la rencontre avec les bruits de différents animaux le pousse à imaginer le scénario d’une vidéo qui sera tournée autour du Lac des Eaux Chaudes, en habitant les lieux pendant plusieurs jours. Une partie des images sera tournée avec la participation des élèves de l’école élémentaire des Augiers où l’artiste a travaillé lors d’un workshop en 2018.